Septembre 2021

Les troubles du sommeil

Dormir comme un bébé

Nous le savons tous, une bonne santé passe, entre autre, par un bon sommeil. Dans ma pratique de Naturopathe, le sommeil, de même que l’alimentation, l’état d’esprit et l’activité physique, fait partie des 4 grands piliers de base pour maintenir ou retrouver un état de forme.

 

Les causes des troubles du sommeil

Les origines des troubles du sommeil sont nombreuses et complexes. Pour faire simple, nous pouvons identifier trois groupes selon les causes déclenchantes :

  • Les causes intrinsèques où l’origine des troubles se trouvent dans l’organisme lui-même. C’est le cas des pathologies médicales d’ordre physique (douleurs, certaines carences, problèmes cardiaques, problèmes digestifs, parasites intestinaux…) ou psychologique (anxiété, dépression…). On inclura ici, les problèmes de jambes sans repos et les apnées du sommeil qui rendent l’endormissement difficile et occasionnent des réveils nocturnes ;

  • Les causes extrinsèques qui découlent de nos comportements, et plus précisément de nos mauvaises habitudes. Il s’agit par exemple de se coucher tard, de regarder la télévision dans le lit, du manque d’exercice physique, de lire un roman palpitant avant de dormir, de manger trop et/ou trop riche et trop gras, de consommer des excitants, des bruits environnants, du travail de nuit, etc…

  • Les deux causes réunies.

 

A noter que quelque soit la première origine des insomnies, la peur de ne pas dormir apparaît très vite et crée de ce fait un cercle vicieux, dont il est difficile de se défaire. Il est donc impératif d’identifier et de supprimer la cause pour obtenir un meilleur sommeil. Cependant, dans certains cas, la suppression de la cause s’avère impossible. Ainsi, il est parfois nécessaire de recourir à des thérapies naturelles, des plantes et/ou des compléments alimentaires, pour apporter un mieux-être voire remédier à ces troubles.

Quelques pistes pour améliorer son sommeil

 

Le plus difficile, reste indéniablement de changer nos mauvaises habitudes, qu’elles soient alimentaires ou en lien avec notre mode de vie.

Sur le plan alimentaire, un réglage individualisé s’impose. Il permettra de réduire voire de supprimer les carences alimentaires et de favoriser une meilleure digestion en vous apportant des habitudes plus saines. Et c’est bien là le rôle du Naturopathe. Voici quelques pistes pour commencer : 

  • Manger plus léger le soir ; 

  • Supprimer le repas du soir s'il est trop tard ;

  • Eviter les aliments trop gras (friture, charcuterie, abats,..) ou trop sucrés (glaces, bonbons,…) ;

  • Privilégier les aliments à indices glycémiques faibles ou moyens pour faciliter le métabolisme de la sérotonine ;

  • Eviter les excitants (thé, café, sucre, épices, sodas,… mais aussi le tabac et l’alcool).

  • Avoir des horaires de repas réguliers ;

  • Manger dans le calme et la sérénité, sans faire autre chose ;

  • Mastiquer longuement pour favoriser la digestion ;

  • Eviter certaines associations d’aliments ;

  • Repérer les aliments que l’on a du mal à digérer afin de les éviter aux repas du soir.

Carnet et stylo plume
Méditation
livre ouvert
Salade saine

Sur le plan des habitudes de vie, voici quelques conseils :

  • Pratiquer régulièrement et en journée, une activité physique afin de fatiguer l’organisme de manière saine. Mais attention, à ne pas faire un sport intensif le soir ;

  • Eviter les écrans minimum une heure avant d’aller dormir ! Privilégier des activités comme la lecture, les jeux sur papier, le yoga doux, la méditation, les massages, la relaxation, l'écoute d'une musique douce et agréable ; 

  • Eviter de provoquer certaines émotions telles que le stress, la colère ou essayer de les apaiser avant le coucher ;

  • Apprendre à gérer l'anxiété et le lâcher-prise ;

  • Faire une liste de ce qui nous trotte dans la tête pour "décharger l'esprit" ;

  • Se coucher et se lever à des heures fixes ;

  • Eteindre le wifi la nuit, et enlever tous les appareils connectés de la chambre.

Et lorsque tout cela ne suffit plus, un petit coup pouce naturel peut parfois faire la différence. Voici donc quelques pistes qui pourraient vous aider à retrouver le sommeil :

  • Certaines thérapies comme par exemple, l'homéopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie, la sophrologie, la réflexologie, les soins énergétiques (Reïki, magnétisme,...) ;

  • Les plantes suivantes : la valériane, le passiflore, la mélisse, la ballote, l'aubépine, la rhodiola, la lavande, le mélilot, le tilleul, le griffonnia simplicifolia. Il existe sur le marché des compléments qui regroupent plusieurs de ces plantes pour un effet optimal.

  • Certaines huiles essentielles : toutes les lavandes, la camomille romaine, l'encens, le vétiver, la bergamote. (Attention, l’utilisation des huiles essentielles requière certaines connaissances. Demandez conseil à un professionnel) ;

  • Le tilleul associé au figuier, en gemmothérapie ;

  • Les compléments alimentaires de magnésium associé à du calcium ;

  • Certaines vitamines du groupe B ;

  • Il est parfois nécessaire de drainer le foie. Dans ce cas, utiliser les plantes comme le pissenlit, le radis noir, le chardon marie, le desmodium, le romarin, l'aubier du tilleul ou encore l'artichaut.

 

Mise en garde : je ne cesserais jamais de vous rappeler que le monde des compléments alimentaires est un véritable marché. De ce fait, tous les produits sont loins d’être équivalents. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une personne compétente pour bénéficier de produits de qualité !

 

Et pour terminer, une dernière petite astuce pour favoriser le sommeil :

Avant le coucher, prenez un bain chaud avec du sel d’Epson dans lequel aura été ajouté 5/6 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. Séchez-vous et n’attendez pas trop longtemps pour aller dans votre lit. 

 

Je vous souhaite plein de belles et agréables nuits.

 

A votre bien-être !

Carole Claeys

Sources

« Le grand livre de la Naturopathie », Christian BRUN.

« Diétiétique de l’expérience », Robert MASSON.